search
top

10 bonnes raisons de ne pas instruire vos enfants en famille

Parce que c’est toujours bon d’en rire… Voici 10 petites phrases très (trop ?) souvent entendues lorsque l’on évoque l’instruction en famille.

1. Ils deviendront antisociaux.
Tout le monde sait que les enfants que l’on garde à la maison pour les enseigner ne savent pas se comporter en société ou alors agissent comme des barbares. Ils saccagent le matériel scolaire, rackettent leurs frères et sœurs, insultent leurs parents. D’ailleurs il n’y a qu’à regarder André Stern qui n’a pas su s’intégrer dans la vie ou les filles de Léandre Bergeron qui sont toutes devenues ermites dans les montagnes canadiennes !

2. Ils vont passer leur journée à « larver » dans leur lit avec une BD.
D’ailleurs, il s’avère que tous les enfants « homeschoolés » ont des soucis de croissance. A force de rester au lit si longtemps, leur colonne vertébrale prend malheureusement la forme de leur matelas ! Un autre détail prouvant qu’ils passent leur temps à bouquiner des BD, c’est qu’au lieu de parler, les enfants instruits en famille ont des bulles au-dessus de la tête lorsqu’ils s’expriment.

3. Ils n’auront aucun diplôme.
Evidemment, les cours par correspondance n’existent pas. Il est donc impossible de passer le baccalauréat en candidat libre ! Le CNED n’existe pas et ne prépare pas les diplômes de l’éducation Nationale.

4. Ils seront anémiés à force de rester enfermés.
Bien sûr, toutes les maisons où l’on pratique l’ief sont entourées de grillages et même parfois d’un mirador avec un surveillant auquel il faut montrer patte blanche. Il faut faire signer un papier à son proviseur pour faire une sortie pédagogique dans le jardin pour observer les insectes ou pour aller faire une sortie non-sco à la chèvrerie du village.

5. Vous n’êtes ni professeur ni assez intelligente.
Seuls les enseignants sont des experts en matière d’apprentissage. Les parents ne peuvent pas du tout apprendre à lire à leurs enfants sans être passés par l’ESPE (anciennement IUFM). D’ailleurs depuis la nuit des temps aucun parent n’a jamais réussi à enseigner quelque chose à ses enfants. Les entreprises de père en fils n’ont jamais existé. Personne n’est jamais devenu forgeron en forgeant avec son père. Ni même musicien parce que son père l’était. Mozart n’est qu’une légende.

6. Vos enfants ne seront pas préparés à affronter le monde.
Parce que lorsqu’on vie 24h/24 dans le même lieu en famille, on n’apprend rien du monde. Une famille avec 4 ados aux hormones excitées, n’est pas du tout une micro société. C’est tellement facile quand on vit en famille. Jamais de disputes à arbitrer dans la fratrie. Jamais de tensions entre les ados et les parents. Jamais de mauvaise humeur due à la fatigue. La famille ; c’est le monde des bisounours ! C’est dans la cour de récréation que la vraie vie se découvre. Si vous retirez vos enfants de l’école, ils ne sauront pas jurer, frapper et rendre coup pour coup. Ils resteront toute leur vie des mauviettes qui se cachent dans les jupons de maman. Et pour couronner le tout, il se pourrait même que les enfants ief soient complétement incapables de quitter leur maison.

7. Vos enfants n’auront accès qu’à des boulots d’ouvrier.
Faut bien dire que Jean D’Ormesson, célébrité instruite en famille pendant plusieurs années n’a pas vraiment réussi dans la vie. Il n’était qu’écrivain, académicien…j’en passe et des meilleures.

8. Ils ne se feront pas d’amis.
Evidemment, dans la cours de récréation, tous les enfants sont amis. D’ailleurs, il n’y a jamais de bagarres et tout le monde fait une farandole de paix et d’amour autour de la maîtresse. Quand on pratique le karaté, les échecs, le violon, qu’on est scout (toujours !) et qu’on joue au football, on ne croise vraiment personne avec qui lier une amitié sincère et non obligée. Dites-moi, vos meilleurs amis, vous les avez bien sûr tous connus au CM2 ?

9. Vous serez responsable de fermetures de classes dans l’éducation Nationale et du chômage des profs.
Ah ? Je croyais que l’éducation nationale connaissait plutôt une crise de la vocation et du sacerdoce ?

10. Vous n’êtes pas assez patiente.
Il n’y a que les pauvres professeurs et instituteurs donnant cours à une classe de 25 élèves qui peuvent rester patients. Vous, avec vos 3 marmots, fruits de vos entrailles, vous passez vos journées à les malmener. D’ailleurs c’est pour ça que vous vous privez d’un 2ème salaire, que vous les avez retirés de l’école et que vous voulez prendre en main leurs apprentissages, c’est parce que votre objectif est de leur faire du mal.

Bref…pour le bien-être de vos enfants et de la société, laissez-les à l’école et ne vous lancez pas dans l’IEF !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

top