browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Savez-vous comment les plus grands artistes sont devenus des artistes ?

Posted by on 9 janvier 2017

ArtistesEh bien, cela va vous étonner… ils ont triché ! C’est en commençant par copier des grands maîtres ou leur propre professeur qu’ils ont appris les techniques rudimentaires, pris des habitudes et maîtrisé les premiers gestes utiles à leur art. En copiant ces modèles, ils se sont imprégnés de leurs prédécesseurs, ont appris les bases de leur technique pour pouvoir mieux s’en libérer dans leur maturité. Forts de cet héritage accumulé en copiant, ils ont pu peaufiner leur propre style et donner naissance à des chefs d’œuvres.

Les artistes peintres

Michel Ange, par exemple commence par étudier les fresques des églises Santo Spirito de Florence et Santa Maria del Carmine et copie celles de Masaccio. Son habileté à faire ce travail, lui valut d’ailleurs un coup de poing d’un sculpteur jaloux.

Eugène Delacroix, le célèbre peintre fait une partie de son apprentissage, aux Beaux-Arts, où l’enseignement privilégie le dessin et la copie des maîtres. L’une de ses activités favorites était de se rendre au Cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale pour copier des costumes se trouvant dans des manuscrits du moyen-âge.

Artistes peintres

 

Les musiciens

PartitionDans le domaine de la composition musicale et l’apprentissage des règles d’harmonie, les apprentis musiciens et compositeurs font leur gamme en tentant d’écrire à la manière de Mozart, Haydn ou Brahms. Tout comme Mozart appris en copiant des maîtres musiciens plus anciens. Il ne vous viendrait même pas à l’esprit de traiter ses artistes de copieurs tant leur génie a fait ses preuves et s’est élevé bien plus haut que les maîtres qu’il copiaient.

 

 

Le Notebook de calligraphie

Carpe Diem s’est dit que pour progresser dans le domaine de la littérature, votre enfant pourrait prendre plaisir à copier des lignes d’écrivains réputés.  Muni de sa plume de calligraphe pour retranscrire de beaux textes, le jeune pourra s’en imprégner et les utiliser comme tremplin pour prendre son propre envol dans la langue française et la production d’écrits. Ne pensez-pas que ce temps passé à copier soit pour tous les enfants une punition ! Il existe des jeunes qui aiment écrire, tracer de belles lettres, recopier des textes ! Si si…nous en avons quelques exemplaires chez nous. Et c’est pour eux que le support a été conçu !

Notebook de calligraphie

Le notebook de calligraphie

C’est à tous ces amoureux des belles lettres et du beau graphisme que Carpe Diem a dédié son Notebook sur la calligraphie. Ce support pédagogique permettra, grâce à un guide interactif, de découvrir l’histoire et la technique de la calligraphie. C’est une immersion dans l’aventure des écritures et un éveil à l’art de tracer de belles lettres.  Dans son Cahier de calligraphie, l’apprenti calligraphe pourra copier les textes de son choix en utilisant les polices d’écriture qui lui plaisent.

 

Ne disons plus : copier c’est tricher…

Avec son Notebook sur la calligraphie Carpe Diem vous prouve le contraire :

Copier c’est apprendre.

Copier c'est apprendre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *